Repas de bébé, un pas de plus vers l’autonomie

La vie de bébé n’est pas de tout repos et chaque jour amène son lot de nouveaux défis. Grande étape vers l’autonomie, les repas de bébé sont, du moins pour les premiers, parfois chaotiques.

Mais apprendre à manger tout seul ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Alors pour faciliter cet apprentissage et permettre à bébé de manger en toute autonomie, voici nos conseils et astuces.

Pourquoi favoriser l’indépendance de bébé ?

Tous les parents le savent, rendre leur bébé autonome est bon pour lui mais c’est souvent bien difficile. C’est une étape qui se déroule parfois dans la douleur et les larmes mais elle est pourtant essentielle dans la vie de l’enfant.

À différents moments, bébé essaye de prendre le pouvoir sur ses parents et si, à ce moment, les parents cèdent, il aura du mal à surmonter les difficultés de la vie en communauté. Et se faire “assister” par ses parents fait partie de cette prise de pouvoir.

Maintenir bébé dans une situation de dépendance freine son développement et lui empêche de prendre confiance en lui.

Si les parents arrivent à garder une certaine fermeté, l’enfant sera plus sociable et plus à l’aise avec les autres. Et même si les débuts pourront être quelque peu difficiles, il faut tenir bon car rendre son enfant autonome fera de lui un enfant épanoui et heureux.

Diversification alimentaire, à quel âge peut-on faire découvrir de nouveaux aliments ?

L’introduction de nouveaux aliments est l’un des premiers grands changements dans la vie de bébé. La diversification alimentaire peut commencer dès l’âge de 5 mois. Bien évidemment, à cet âge pas question de servir à bébé un steak-frites. Le repas sera essentiellement composé de lait et d’un légume sous forme de purée. Au début, il ne s’agira de lui donner qu’une seule petite cuillère pour ensuite passer à plusieurs par repas.

Lorsque votre bébé s’est bien adapté, introduisez ensuite les compotes et les fruits écrasés, au déjeuner ou au goûter. Sans oublier le biberon de lait, qui reste l’alimentation de base de votre tout-petit.

Finger Food, une étape vers l’autonomie durant les repas :

Il ne s’agit pas d’un nouveau concept à la mode, c’est tout simplement le geste que font tous les bébés naturellement au moment de manger : utiliser leurs doigts.

Vous allez voir bébé prendre plaisir à plonger ses doigts dans la purée pour ensuite s’en barbouiller le visage. Mais ne le grondez pas, c’est tout à fait normal.

Notre éducation veut que nous utilisions des couverts pour manger mais pourquoi cette règle devrait aussi s’appliquer aux bébés ? La finger food consiste à proposer à bébé des petits morceaux de légumes et de fruits qu’il pourra manger à sa guise avec ses doigts.

Il est possible de commencer lorsque bébé à entre 8 et 9 mois. À cet âge, il sait généralement se tenir assis et a le réflexe de serrer un objet entre le pouce et l’index.

Sachez qu’il n’y a pas de règle et d’âge précis. En règle générale, vous verrez dès que bébé sera prêt à manger tout seul.

Comment se préparer et préparer bébé à gagner en autonomie durant les repas ?

Bon, dites-vous bien au début que bébé ne mangera pas proprement et cela peut être éprouvant, du moins dans les premiers temps. Le plus souvent il va écraser la nourriture dans sa paume, la lécher, recracher ou éventuellement vous refaire la déco de l’appartement en la lançant sur les murs.

Pour éviter de voir votre cuisine repeinte avec la purée de carottes, mieux vaut respecter quelques préalables.

Bien s’équiper : vous pourrez commencer par acheter des bavoirs imperméables à poche ou encore mieux des bavoirs tabliers qui couvrent bien les vêtements. En ce qui concerne l’assiette, privilégiez la légère et en plastique (sans bisphénol A).

Certains modèles sont spécialement conçus pour éviter que bébé ne renverse son repas. Il s’agit en fait d’un bol gyroscopique qui reste toujours à l’horizontal même si bébé le secoue dans tous les sens et tente de le renverser.

Enfin, si malgré cela vous avez peur que votre parquet ne fasse les frais du repas de bébé, vous pouvez prévoir quelque chose pour couvrir le sol tout autour de la chaise haute.

Savoir être patient : bébé aime étudier la nourriture, la toucher, écraser et le repas peut parfois durer longtemps, très longtemps. Il faut être patient car cette étape est importante. Mettez-vous à la place de bébé, mettriez-vous cette chose à la couleur et consistance bizarres dans votre bouche sans l’avoir scruté et analysé avant ?

Rester vigilant : les premiers repas exigent également beaucoup de vigilance de la part des parents, car le risque de fausses routes pour les plus petits est important. Restez toujours à côté de bébé pour le surveiller et apprenez les bons gestes en cas de besoin. Des fois lorsque des morceaux mal mâchés vont trop loin dans la bouche, bébé peut avoir un « haut le cœur ». Rassurez vous c’est simplement un réflexe permettant de ramener la nourriture dans la bouche pour finir de mastiquer.

 

Vous l’aurez compris, un peu de patience et le bon équipement aideront bébé à devenir autonome durant les repas.


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré