Les indispensables de la trousse pharmacie bébé

Avant même l’arrivée de bébé, il est important d’avoir tout ce dont il aura besoin et une trousse à pharmacie complète en fait partie. Dès son plus jeune âge, bébé va connaître des petits bobos et maux que vous pouvez vous même soigner.

Voici donc les indispensables à mettre dans la trousse à pharmacie de bébé.

Le matériel :

Avant la naissance de bébé, vous pouvez commencer à vous équiper en achetant le petit matériel médical indispensable. Certains sont d’ailleurs certainement déjà dans votre pharmacie mais mieux vaut faire le tour avant l’arrivée de bébé.

  • Un brumisateur pour rafraîchir bébé s'il fait chaud ou s'il a de la fièvre, ou pour nettoyer une plaie ;
  • Du coton hydrophile pour le change et pour soigner les blessures ;
  • Des paires de ciseaux à bout rond pour couper les pansements ou les ongles de bébé ;
  • Des pansements pour les petits bobos ;
  • Du sparadrap hypoallergénique pour tenir les compresses ou des pansements ;
  • Pince à épiler pour retirer les échardes ;
  • Crochet à tique pour les balades en pleine nature ;
  • Un mouche-bébé ;
  • Un thermomètre sans contact : plus facile à manipuler et plus agréable pour bébé ;
  • Un anneau de dentition pour soulager les poussées dentaires.

À cela viendront s’ajouter différents sérums et crèmes comme le sérum physiologique, l'éosine, l’antiseptique, la crème cicatrisante, la crème hydratante, la crème apaisante anti-démangeaison, l’arnica pour les coups et de la Biafine.

Ce qu’il faut dans la trousse à pharmacie de bébé :

Pour faire baisser la fièvre :

Il est important de bien contrôler que bébé à de la fièvre avant de lui administrer un médicament. La température à laquelle on considère que l’enfant a de la fièvre n’est pas la même selon les âges.

Pour rappel :

  • enfant de moins de 3 mois : la température ne doit pas dépasser 38.1°, au delà il faut se rendre au urgence.
  • enfant de plus de 3 mois : si la température corporelle dépasse 38.5°, il faut se rendre en clinique ou chez le médecin surtout si la fièvre est accompagnée de vomissements, rougeurs inhabituelles, désorientation, difficultés respiratoires,...
  •  

    Pour savoir si un enfant a de la fièvre, il est important de prendre sa température à l’aide d’un thermomètre. Côté traitement, le paracétamol s’impose comme le plus grand classique de l’antifièvre et antidouleur. Il se retrouve en suspension buvable, en sachet à diluer ou en suppositoire.

    Si la fièvre persiste au delà de 24 heures, on appelle un médecin.

    Pour soigner les petites plaies :

    Bébé marche à quatre pattes ou commence à galoper, cela signifie les premières chutes et donc les premiers bobos comme les écorchures légères. Il est important d’adopter les bons réflexes face à une plaie qu’elle que soit son ampleur. On se lave les mains puis on désinfecte. On évite les produits à base d’alcool chez un bébé de moins de 3 mois. Choisir plutôt un spray antiseptique, sans alcool et non coloré. Ensuite, il faut protéger la plaie avec un pansement qui résiste à l’eau.

    Pour soulager les maux de ventre :

    Les maux de ventre sont parfois difficiles à détecter chez un nourrisson, la plupart du temps il s’agit de colites. Dans ce cas bébé se tortille dans tous le sens et pleure beaucoup. Dans cette situation, seul un médecin peut prescrire un traitement adapté.

    Pour les diarrhées, il faut tout d’abord éviter la déshydratation en donnant plus d’eau que d’habitude complétée par un médicament anti-diarrhéiques sous forme de poudre pour suspension buvable.

    Si l’enfant est en âge de manger, privilégier un régime alimentaire composé de riz, carottes, compotes de pommes,...

    Si les diarrhées s’accompagnent de fièvre et/ou de vomissements, il peut s’agir d’une gastro-entérite. Il est alors nécessaire de consulter un médecin.

    Pour soulager les brûlures et les piqûres :

    En cas de brûlure au 1er degré, telle qu’un coup de soleil, utiliser une crème calmante antibrûlure comme la Biafine par exemple.

    Dans le cas d’une brûlure au second degré (avec cloque), il faut immédiatement se rendre chez le médecin.

    Pour les brûlures les plus graves, troisième degré, il faut se rendre directement aux urgences.

    Pour les démangeaisons liées aux piqûres d’insectes, il existe des gels apaisants qu’on applique localement. 

    Quand les dents de bébé poussent :

    C’est une période très difficile pour les bébés à partir de 4 mois et jusqu’à leurs 2 ans. Vous pouvez appliquer des gels calmants ou des granulés d’homéopathie.

    En cas de très grosses crises, comme lorsque plusieurs dents percent la gencive en même temps, un antidouleur pourra être prescrit par le médecin qui suit l’enfant.

    Inutile d’essayer de percer vous même la gencive, cela ne ferait qu’augmenter la douleur de bébé.

    Pour guérir les fesses abîmées :

    La chaleur, les diarrhées ou encore durant les poussées dentaires, les fesses de bébé peuvent vite devenir rouges. Comme bébé porte tout le temps des couches il faut donc éviter que l’urine et les selles entrent en contact avec la zone irritée.

    Il est donc indispensable d’appliquer une crème spécialement conçue pour protéger et réparer la peau. Elle sera appliquée en couche épaisse et renouvelée à chaque change.


    Laissez un commentaire

    Ce blog est modéré