Goûter de bébé : astuces et conseils

Le goûter est jugé indispensable par de nombreux nutritionnistes mais c’est aussi un moment de partage qui vient généralement après la sieste.

Alors pour que ce moment ne se transforme pas en cauchemar, voici quelques conseils et astuces pour un goûter avec bébé en toute tranquillité.

Pourquoi le goûter est important ?

Entre 5 et 6 mois bébé commence sa diversification alimentaire. C'est à cette période que bébé découvre de nouveaux aliments autres que le lait maternel ou lait infantile. Il faut savoir que cette petite pause de 4h est obligatoire car les réserves de bébé ne sont pas suffisantes pour tenir sans manger entre le repas du midi et celui du soir.

En effet, l'estomac de bébé ne permet pas de contenir assez d'aliments pour lui permettre de dépenser toute son énergie. Voilà pourquoi 4 repas par jour sont nécessaires au bon développement de l'enfant.

Le goûter est considéré comme un repas à part entière. Il est source d'apports énergétiques et nutritionnels essentiels à l'enfant en pleine croissance. C'est un véritable petit repas qui assurera une meilleure répartition des apports en énergie, protéine et calcium tout au long de la journée.

De plus, de nombreuses études scientifiques ont montré que les enfants ayant pris la bonne habitude de goûter quotidiennement s'inscrivent dans un schéma alimentaire plus équilibré et plus structuré. Ils ont tendance à être plus minces que les autres, à condition bien évidemment que la collation du goûter reste équilibrée.

Pour le goûter de bébé, on privilégie le fait maison sans oublier le lait :

Les gâteaux et autres préparation sucrées industrielles ont rapidement pris le dessus sur les goûters fait maison. Même si ils s'avèrent très pratiques, les goûters achetés en grande surface sont généralement trop sucrés, voir trop gras et se composent d'autres éléments parfois chimiques totalement inutiles d'un point de vue apports nutritionnels.

Pour ne pas que le goûter de bébé soit un facteur d'obésité, il est important de privilégier des aliments sains. On évitera donc les préparations riches en calories, pauvres en minéraux et en vitamines comme le sont les sodas, les viennoiseries, les chips ou encore les biscuits salés.

Le goûter de bébé idéal se compose donc d'un produit laitier, cela peut-être un yaourt, du lait mais aussi un fromage. Vous pouvez également lui proposer des céréales ainsi que des fruits. Il est possible d'inclure dans un goûter une viennoiserie et cela de façon exceptionnelle et limitée.

Pour préparer le goûter de bébé il n'y a pas besoin de vous mettre aux fourneaux 2 heures à l'avance. Une tartine avec un petit peu de beurre et de la confiture ou du chocolat en poudre est un très bon goûter. Vous pouvez aussi le proposer en version salée avec du fromage. Cela sera complété par un fruit ou une compote.

Le goûter de bébé, un moment convivial :

Même si cela n'est pas toujours possible du fait d'un emploi du temps surchargé, essayez de faire du goûter un moment privilégié que vous pourrez partager avec votre enfant. Pour cela, il n'y a rien de mieux que de s'installer autour d'une table sans télévision et bien sûr sans smartphone.

Si cela n'est pas possible dans la semaine, profitez des weekends et des vacances pour organiser des goûters en famille. Et ne croyez pas que c'est un acte anodin car bébé prendra rapidement conscience que le goûter est un véritable repas au même titre que le déjeuner et le dîner. De plus, il prendra plus de plaisir à déguster son goûter tranquillement assis sur sa chaise qu'en étant scotché devant les dessins animés.

Si il est préférable que le goûter soit un moment agréable, il n'en n'est pas toujours ainsi surtout lorsque bébé commence la diversification alimentaire. Ces nouveaux aliments sont pour lui une découverte, il va donc les scouts et parfois même jouer avec. C'est tout à fait normal, cela fait parti du chemin vers l'autonomie. Mais si vous craignez que le goûter ne se transforme en bataille de compote, vous pouvez servir à bébé sa compote ou son goûter dans un bol magique.

Ce bol est très pratique car la partie qui contient les aliments est gyroscopique. Votre bébé pourra prendre et secouer le bol tant qu'il veut, les aliments contenus à l'intérieur n'en sortiront pas. Impossible également de le renverser car lorsque le bol est retourné un couvercle vient empêcher que les aliments ne se renversent.

C'est donc l'ustensile anti catastrophe à privilégier en plus du traditionnel bavoir pour un goûter avec bébé en toute tranquillité.

Adaptez le goûter en fonction de l’âge :

Les besoins de votre enfant évolue avec son âge. Il est évident que les apports nutritionnels et énergétiques d'un bébé ne seront pas aussi importants que celui d'un enfant de 6 ans. Voilà pourquoi il est important d'adapter le goûter, ainsi que les autres repas d'ailleurs, à l'âge de l'enfant.

Entre 6 mois et 1 an, un biberon de lait de croissance et un fruit font un goûter parfait.

À partir de 2 ans il est possible d'introduire les jus de fruits et des biscuits (boudoirs ou biscuits fait maison).

Enfin, à partir de 3 ans le goûter sera un peu plus complet avec des aliments plus consistants comme des pancakes, des céréales, des fruits, un laitage et de temps en temps une viennoiserie.